Ingayati.fr
Ingayati  >  Blog  >  Tu seras un homme mon fils

Tu seras un homme mon fils

Publié dans Sagesse le 04/02/2019 par Ludovic Merlin
Aujourd'hui, j'ai envie de vous transmettre le célèbre poème "if" de Rudyard Kipling (1909). Dans la vie, on croise parfois des textes qui sonnent juste, car ils font vibrer notre âme et remplissent notre cœur d'une force rayonnante.

Ce texte réveille en moi, l’humain sublime et noble qui sommeille. L'homme mature, rempli de sagesse, celui qui a traversé les épreuves et qui désire transmettre à son fils, comme à tous ces hommes en devenir.

Ce poème est célèbre, il a influencé tant de lecteurs. Certains n’en mémorisent qu’une phrase, d’autres l’utilisent comme guide de vie. Vous en avez peut-être déjà entendu parler, mais l’avez-vous vraiment lu ? 

Prenez le temps de le lire tranquillement, quatrain par quatrain et d'en méditer les paroles. Demandez-vous si cela vous concerne, êtes-vous comme cela, est-ce que vous pouvez faire mieux ? Lisez-le et ressentez-le. Je suis sûr que vous en retiendrez quelque chose et qu’il vous aidera à évoluer.

 

Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être amant sans être fou d’amour,
Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre,
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-même d’un mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois,
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère,
Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaitre,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maitre,
Penser sans n’être qu’un penseur ;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral ni pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,

Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire
Tu seras un homme, mon fils.

                                                          Rudyard Kipling

Mots-Clés
Ingayati
Contact - Plan du site - © Ingayati - 2019